Règlementation en matière de Wi-Fi public

Déc 31, 2020 Règlementation

Le Wi-Fi est l’un des nombreux moyens utilisés pour avoir accès à internet. Il peut être destiné à une utilisation publique ou privée. Cependant, accéder à ce réseau sans fil peut créer des désagréments à l’utilisateur. En effet, l’usage d’un tel réseau peut, notamment, provoquer des problèmes de sécurité comme le piratage, le vol de données personnelles, le terrorisme, etc. Pour éviter ces désagréments, il existe une règlementation en matière de Wi-Fi public.

Les obligations du fournisseur d’accès internet

La règlementation en matière de Wi-Fi public implique certaines obligations de la part du fournisseur d’accès à internet. D’abord, lorsqu’un utilisateur se connecte à un réseau Wi-Fi public, il doit s’authentifier en créant un compte ou en donnant au minimum des informations personnelles comme son adresse mail. Ainsi, il peut être identifié, et on pourra aussi retracer les activités qu’il a effectuées pendant son temps de connexion.

Il revient donc au fournisseur d’accès internet de conserver une trace des accès des utilisateurs et d’enregistrer leur activité sur le réseau sans fil. Cela permet d’avoir accès à plusieurs informations. Ces dernières doivent être conservées pendant une année et peuvent être utilisées en cas de différend avec la justice.

Règlementation en matière de Wi-Fi public

Par ailleurs, il est nécessaire de veiller à la confidentialité et à la sécurité des données conservées comme les journaux de connexion, et assurer la robustesse des mots de passe liés au système. Aussi, il faut prévenir le téléchargement illégal et empêcher la diffusion d’informations sensibles ou choquantes.

Cela peut être fait en examinant les sites de téléchargement pour éviter toute activité illégale par l’utilisation d’un pare-feu ou en filtrant ceux véhiculant un message terroriste par exemple. L’accès à ce type de plateformes doit être bloqué aux clients par l’opérateur Wi-Fi.

Le traitement des données des utilisateurs

Il est nécessaire d’informer les utilisateurs du traitement et de l’utilisation auxquels seront soumises leurs données. Ceux-ci peuvent en être informés à travers le formulaire d’inscription au service de l’opérateur, par affichage ou dans la charte informatique.

Cependant, il est nécessaire de différencier les données techniques (ou données de trafic) des données personnelles. Il est interdit, pour un fournisseur d’accès internet, d’enregistrer le contenu des communications effectuées par un utilisateur par l’intermédiaire de son Wi-Fi.

En réalité, les données techniques concernent l’appareil utilisé pour la connexion notamment la date, la durée des connexions. Elles sont également relatives aux informations fournies lors de l’authentification permettant d’identifier l’utilisateur lors de sa connexion au réseau. De plus, les informations techniques peuvent être liées aux destinataires des communications.